Image default
Santé

Les vertus thérapeutiques du cannabis

Illégal, le Cannabis reste la drogue la plus prisée des jeunes en particulier en France. Aussi nommé chanvre, le cannabis présente cependant un réel danger lorsqu’il est consommé d’une façon régulière. En revanche, cette plante originaire des régions équatoriales présente également une vertu thérapeutique. Le point sur cette substance souvent controversée.

Pourquoi utiliser du cannabis dans le domaine médical?

Le Cannabis constitue avant tout un genre botanique avec de nombreuses sous-espèces. Pour leur résistance, par exemple, certaines de ces espèces sont utilisées depuis des millénaires surtout dans l’industrie textile. En revanche, du fait de leurs effets psychotropes, certaines espèces, à l’instar des cannabis sativa, sont consommées à des fins thérapeutiques. En effet, le THC ou Tetra-Hydro-Cannabinol, le principal actif du cannabis, provoque des sensations assez particulières chez son consommateur. Il s’agit par exemple de l’euphorie, de l’apaisement, de la tranquillité ou bien de la somnolence. De plus, avec le CBD ou cannabidiol, l’un des composants de la substance, le cannabis agit directement sur le cerveau et certains organes du patient. Ainsi, le cannabis est souvent considéré comme l’antidouleur naturel. Et, pour le foie en particulier, il joue le rôle de protecteur contre les effets néfastes de l’alcool, par ailleurs.

Des chercheurs ont également réussi à démontrer la propriété antispasmodique du cannabis. Sa consommation permet en effet de lutter contre les contractions intenses, involontaires et brutales de la musculature. Il en est de même en cas de maigreur importante. Cela dit, le cannabis entraine une stimulation de  l’appétit, par exemple, chez les personnes âgées en long séjour. D’autres applications du cannabis ont également été démontrées surtout pour le traitement de l’asthme, du glaucome ou de l’amélioration du sommeil. Mais, il faut préciser que l’effet néfaste du « joint » est incontestable. Dans le monde médical, le cannabis est prescrit sous forme de cachets ou de fumées à inhaler.

L’intérêt de prendre du cannabis après une chimiothérapie

Au cours d’un traitement contre le cancer, le cannabis joue également un rôle important. En effet, en plus de sa propriété antidouleur, le cannabis apparaît également comme une bonne alternative aux médicaments antiémétiques. En d’autres termes, en plus de soulager le stress, il aide également les patients à stopper les sensations de nausées après une chimiothérapie, par exemple.

Aujourd’hui,  la vente de CBD France et de nombreux médicaments à base de cannabis reste encore prohibée par la loi. En revanche, des indications bien précises et un niveau de preuve suffisant doivent permettre de consommer un certain nombre de cannabis thérapeutiques. C’est par exemple le cas de deux composés synthétiques du THC : le dronabinol et la nabilone. Ils interviennent tous les deux dans le traitement des nausées et vomissements après la chimiothérapie. En tout cas, de plus en plus de pays légalisent l’utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques.

Related Articles

Tout ce qu’on doit savoir sur les amandes d’abricots

Ines

Pour quelle mutuelle opter en étant un professionnel de la santé ?

administrateur

Mycose vaginale, une infection courante à prendre au sérieux

administrateur

Leave a Comment