Image default
Nutrition Santé

Combien investir dans la pose de vos implants dentaires?

Les problèmes de santés sont actuellement de réelles préoccupations chez les particuliers. C’est notamment le cas en ce qui concerne les problèmes relatifs à la dentition. Il peut arriver suite à une blessure, une maladie parodontale, un souci de gencive ou une carie de perdre une dent. Cela peut nuire à l’esthétique de la dentition et entraîner des difficultés lors de la mastication des aliments. Envisager la pose d’un implant dentaire peut alors constituer une bonne alternative. Cette pratique est très populaire, notamment en France avec près de 400000 implants posés chaque année. Cependant, cette opération a un coût, c’est pourquoi il est utile de bien réfléchir avant de se lancer dans une implantologie dentaire.

Atouts des implants dentaires

Il existe plusieurs méthodes pour remplacer une dent manquante. Poser un implant dentaire est néanmoins la solution la plus avantageuse. Bien entendu, cette opération doit être réalisée par un véritable spécialiste pour un meilleur résultat. L’implant dentaire est avant tout une solution de remplacement permanente, car il est fixé à la mâchoire. Il ne demande pas non plus d’entretien particulier et reproduit parfaitement les dents naturelles. Il permet ainsi de rehausser l’esthétique de la dentition après la perte de dents. Bien entendu, ce type d’implant est assez cher, mais l’investissement reste rentable à long terme. De plus, les problèmes de pose sont assez rares et en cas de problèmes il est facile de trouver une solution rapidement.

Les prix d’une pose d’implants dentaires

Les implants dentaires sont assez onéreux ce qui peut en effrayer plus d’un. Cependant, la pose de ce type d’implant peut s’avérer être la meilleure option de remplacement de dent à long terme. Le prix de la pose peut cependant varier en fonction de différents facteurs. Il varie selon la région, le chirurgien dentiste choisi, le type ainsi que le nombre d’implants. À ce prix peut s’ajouter le coût initial de l’implant, celui de la couronne et celui du pilier. Un implant peut coûter en moyenne 1000 euros, une couronne céramique 800 euros et un pilier 150 euros. Le prix moyen peut alors atteindre les 1800 euros, auxquels s’ajoutent les frais de traitements additionnels (comblement de sinus, radiographie, extraction…). La pose d’un seul implant peut alors atteindre les 3900 euros et celui d’une dentition complète 59000 euros. Il est néanmoins possible de réduire ces prix en choisissant minutieusement son prestataire et en considérant certaines aides.

Les possibilités de remboursements

La pose d’un implant dentaire est une démarche qui peut être remboursée sous certaines conditions. Malheureusement, elle n’est pas remboursée par l’assurance maladie, à l’inverse des implants dentaires. En effet, considéré comme un acte hors nomenclature, la pose d’implant n’est donc pas éligible à un remboursement. L’assurance maladie ne prend en charge qu’une partie de la couronne à hauteur de 74 euros. Comment alors se faire rembourser son implant dentaire ? L’idéal est de choisir une bonne mutuelle santé. Il existe alors 2 principales possibilités de remboursements et de prise en charge envisageables. L’implantologie peut être prise en charge en fonction d’un forfait annuel fixe ou d’un niveau de remboursement indiqué dans la garantie dentaire du contrat avec la mutuelle. Évidemment, il faut vérifier au préalable le délai de carence avant de signer avec un prestataire de santé.

Related Articles

Les vertus thérapeutiques du cannabis

Odile

Mieux lutter contre la mammite en contrôlant systématiquement la qualité du lait

Odile

Tension artérielle : 5 méthodes naturelles pour mieux la contrôler

Odile

Leave a Comment