Image default
Santé

La vérité sur le GMS et le syndrome du restaurant chinois

Le syndrome du restaurant chinois décrit un groupe de symptômes que certaines personnes connaissent après avoir mangé dans un restaurant chinois. Un additif alimentaire appelé glutamate monosodique (GMS) est souvent tenu responsable du syndrome du restaurant chinois, mais aucune preuve scientifique n’a été établie selon laquelle le GMS est responsable de ces symptômes. Toutefois, aucune autre explication scientifique probante n’existe pour expliquer ces symptômes. La plupart des personnes qui mangent des aliments contenant du GMS n’ont aucun problème. Un faible pourcentage de personnes a des réactions négatives à cet additif alimentaire. Du fait de la controverse sur le GMS, un grand nombre de restaurants chinois et autres, affichent désormais qu’ils n’utilisent pas de GMS dans leurs plats.

Glutamate monosodique (GMS)

Glutamate monosodique (GMS)

Le GMS est un additif alimentaire utilisé comme exhausteur de goût, pour améliorer le goût des aliments. Le GMS est semblable au glutamate, une substance que l’on trouve naturellement dans la plupart des aliments. Le GMS est dérivé de produits tels que la mélasse et le maïs. Aux États-Unis, la U.S. Food and Drug Administration (FDA) classifie le GMS en tant qu’additif alimentaire généralement reconnu comme non dangereux. Le sel et le sucre sont aussi classés comme des additifs alimentaires considérés comme non dangereux par la FDA. Le GMS est ajouté à de nombreux aliments transformés, y compris certains plats chinois, hot dogs et chips.

Causes

Le seul lien connu, et cependant non prouvé, au syndrome du restaurant chinois est le GMS. Si vous tombez malade après avoir mangé des plats chinois ou d’autres aliments qui contiennent du GMS, il est possible que vous soyez sensible aux additifs alimentaires. Il est également possible d’être sensible à des aliments qui contiennent naturellement des quantités élevées de glutamate.

Symptômes

Les symptômes du syndrome du restaurant chinois se déclenchent généralement dans les deux heures suivant l’ingestion de plats contenant du GMS. Ils peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours. Les symptômes courants incluent :

  • maux de tête ;
  • transpiration ;
  • plaques rouges sur la peau ;
  • engourdissement ou brûlure dans la bouche ou la gorge ;
  • nausées ;
  • fatigue.

Dans de rares cas, les personnes ressentent des symptômes sévères, potentiellement mortels, qui ressemblent aux réactions allergiques, après avoir mangé des aliments qui contiennent du GMS. Les symptômes graves peuvent inclure :

  • douleurs thoraciques ;
  • rythme cardiaque rapide ou anormal ;
  • troubles respiratoires ;
  • œdème du visage ou des mains ;
  • gonflement de la gorge.

Quand consulter un médecin

Quand consulter un médecin

Les symptômes mineurs n’exigent pas de traitement. Les symptômes sévères exigent un traitement médical immédiat. Si vous ressentez des symptômes sévères, consultez un service d’urgence ou appelez immédiatement les secours.

Diagnostic

Votre médecin pourra diagnostiquer le syndrome du restaurant chinois en évaluant vos symptômes et ce que vous avez mangé. Si vous ressentez des symptômes peu de temps après avoir mangé des aliments qui contiennent du GMS, il est possible que vous souffriez du syndrome du restaurant chinois. Si vous connaissez des symptômes sévères tels que douleurs thoraciques ou troubles respiratoires, votre médecin pourra pratiquer les tests suivants :

  • vérifier votre fréquence cardiaque ;
  • vous faire passer un électrocardiogramme pour analyser votre fréquence cardiaque ;
  • vérifier vos voies respiratoires pour voir si elles sont bloquées ;

Traitement

Le syndrome du restaurant chinois n’exige généralement pas de traitement. Vos symptômes ont des chances de disparaître tous seuls. La prise de médicaments en vente libre peut soulager les symptômes de maux de tête. Le fait de boire plusieurs verres d’eau peut également vous aider à éliminer le GMS. Cela peut raccourcir la durée de vos symptômes.

Traitement des symptômes sévères

Si vous ressentez des symptômes sévères qui sont potentiellement mortels, tels que difficultés respiratoires, gonflement de la gorge ou rythme cardiaque rapide ou anormal, votre médecin pourra vous prescrire des médicaments antihistaminiques pour soulager vos symptômes.

Puis-je toujours manger des aliments qui contiennent du GMS si j’ai ressenti le syndrome du restaurant chinois ? | Alimentation

Si vous avez ressenti des symptômes sévères du syndrome de restaurant chinois par le passé, vous devriez éviter les aliments qui contiennent du GMS. Consultez les étiquettes d’ingrédients sur les emballages alimentaires et demandez aux managers des restaurants s’ils ajoutent du GMS à leurs plats. Si vous pensez que vous êtes sensible aux aliments qui contiennent naturellement de grandes quantités de glutamate, parlez à votre médecin ou à votre nutritionniste concernant un régime spécial qui élimine ces aliments.

Si vos symptômes sont seulement mineurs, vous n’êtes pas obligé(e) d’arrêter de manger les plats que vous aimez. Demandez à votre médecin si vous pouvez manger sans danger des plats qui contiennent du GMS. Vous pourrez peut-être réduire vos symptômes en mangeant seulement de petites quantités d’aliments qui contiennent du GMS.

A lire aussi

Comment comparer les mutuelles ?

Journal

Comment trouver un médecin de garde pour une intervention urgente ?

Journal

Tout ce qu’il faut savoir sur les pharmacies de garde

Journal

Quels soins sont prodigués dans un centre dentaire ?

administrateur

Pourquoi recourir à l’hypnose pour maigrir ?

Irene

Se soigner grâce aux huiles essentielles

Journal