Santé

Comment prévenir l’AVC ?

Comment prévenir l’AVC ?
Notez cet article

L’AVC ou accident vasculaire cérébral tue près de 30 000 personnes par an en France. Pour éviter un AVC, découvrez dans cet article des conseils pour le prévenir.

L’AVC en chiffres

L’AVC se caractérise par l’arrêt brutal de la circulation dans le cerveau. Celui-ci est donc privé d’oxygène. Ce qui fait plonger la personne atteinte dans l’inconscience. Si la prise en charge est tardive, l’AVC peut entraîner des séquelles invalidantes. La victime pourrait, par exemple, perdre sa mobilité et être contrainte à utiliser un fauteuil roulant. L’usage d’un fauteuil roulant est inévitable si la personne atteinte souffre d’une paralysie des membres inférieurs. Pour certaines victimes, l’AVC entraîne une difficulté à écrire ou à parler, ou encore des problèmes de mémoire.
En France, l’AVC fait 30 000 décès chaque année. Les femmes sont les premières concernées par cet accident. C’est la première cause de décès chez elles, et la troisième chez la gent masculine. L’AVC peut survenir à tout âge. Une personne sur dix des victimes est âgée de moins de 55 ans.

Les mesures à prendre pour réduire le risque d’AVC

L’hypertension artérielle est un facteur de risque d’AVC. Pour éviter cela, vous devez donc équilibrer votre alimentation. À cet effet, il est recommandé de consommer des fruits et légumes quotidiennement. Votre régime alimentaire doit également être pauvre en sel. En effet, si vous en consommez trop, cela fera augmenter votre tension artérielle. Vous devez éviter de consommer plus de 5 g de sel par jour. À partir d’aujourd’hui, ne laissez plus la salière sur la table. Cela vous incite à trop saler vos plats. Évitez également d’acheter de plats cuisinés. Souvent, ceux-ci sont trop salés. Ayez l’habitude de cuisiner chez vous. C’est plus sain. Habituez progressivement votre corps à des aliments moins salés.

Les aliments trop gras aussi sont à bannir afin d’éviter le surpoids. Ce dernier est un autre facteur de risque de l’AVC.

Trop d’alcool augmente aussi la pression artérielle. N’en buvez que lors des grandes occasions.
Le sport aussi est un moyen de prévention de l’AVC. En pratiquer régulièrement et de manière modérée fait diminuer la tension artérielle. Vous pouvez, par exemple, effectuer quotidiennement une demi-heure de marche.
Pensez aussi à vérifier de temps en temps votre tension. Si c’est au-dessus des 14/9, on vous recommande de consulter un médecin afin qu’il puisse mettre en place un traitement adapté.
Enfin, pour les femmes, selon les études, la prise de pilule contraceptive n’est pas très conseillée à partir de 35 ans. Il faut même changer de méthode contraceptive si elles fument ou ont une tension artérielle élevée.

Reconnaître les signes avant-coureurs

Pour limiter les séquelles causées par l’AVC, il est important de connaître les premiers symptômes. Quand ceux-ci apparaissent, il ne faut pas attendre pour aller consulter.
Si une personne ressent un engourdissement d’une partie de son corps : bras, jambe ou un affaissement d’une partie du visage, soyez vigilant, consultez sans attendre. Les autres symptômes sont les étourdissements, un mal de tête intense qui peut parfois s’accompagner de vomissement, et une perte ou un trouble soudain de la vision.

Related Articles

Burnout, une maladie qui se répand sur la planète

Infection urinaire homme : comment faire ?

Pourquoi vouloir acheter une station météo chez soi ?

Leave a Comment