Image default
Santé

Accumulation de cérumen et blocage : définition, cause, symptômes, traitement

Votre canal auriculaire produit une substance cireuse, plus couramment désignée cire d’oreille. Cette cire protège l’oreille de la poussière, des particules hétérogènes, ainsi que des micro-organismes. Elle protège également la peau du canal auriculaire des irritations dues à l’eau. Normalement, l’excès de cérumen s’écoule hors du canal dans l’ouverture de l’oreille avant de s’éliminer à l’eau.

Si les glandes produisent plus de cérumen que nécessaire, ce dernier peut durcir et bloquer l’oreille. En vous nettoyant les oreilles, il est possible que vous enfonciez la cire dans l’oreille, entraînant ainsi un blocage. L’accumulation de cérumen est un motif courant de perte auditive temporaire.

Il convient de prendre des précautions extrêmes si vous essayez de traiter chez vous un blocage de cérumen. En cas de persistance du problème, consultez votre médecin. Le traitement est généralement rapide et indolore, et l’audition est entièrement rétablie.

Causes

Certaines personnes ont tendance à produire trop de cérumen. L’utilisation de cotons tiges, d’épingles à cheveux ou d’autres objets introduits dans le canal auriculaire risque également de pousser le cérumen plus en profondeur dans le canal auditif, entraînant ainsi un blocage.

Si vous utilisez fréquemment des oreillettes ou autres appareils auditifs, vous serez plus susceptible de présenter une accumulation de cérumen.

Signes et symptômes

Signes et symptômes

Les signes d’accumulation de cérumen incluent notamment :

  • une perte auditive soudaine ou partielle (généralement temporaire) ;
  • un acouphène (bourdonnement ou tintement dans l’oreille) ;
  • une sensation d’encombrement de l’oreille ;
  • une douleur auriculaire (aux oreilles).

Si le bouchon de cérumen n’est pas éliminé, il peut en résulter une infection. Consultez votre médecin si vous éprouvez des symptômes d’infection, par exemple :

  • une douleur lancinante dans l’oreille, ou une douleur qui ne s’abaisse pas ;
  • présence d’écoulements de l’oreille ;
  • de la fièvre ;
  • perte auditive persistante ;
  • odeur indésirable émanant de l’oreille ;
  • vertiges.

Traitement

N’essayez jamais d’extraire vous-même un bouchon de cire. Il peut en résulter des lésions majeures à l’oreille, puis une infection ou une perte auditive.

Vous serez cependant souvent en mesure de vous débarrasser vous-même de l’excédent de cérumen.

Assouplir le cérumen ;

Pour assouplir le cérumen, vous pouvez acheter en pharmacie des gouttes en vente libre spécialement étudiées à cet effet. Vous pouvez utiliser les substances suivantes :

  • huile minérale ;
  • peroxyde d’hydrogène ;
  • peroxyde d’urée ;
  • huile pour bébé ;
  • glycérine ;

irrigation de l’oreille.

L’irrigation de l’oreille est une autre manière d’éliminer l’accumulation de cérumen. N’essayez jamais d’irriguer votre oreille en cas de lésion, ou si vous avez subi une intervention à ce niveau. Ne pas procéder à une irrigation de l’oreille en cas de rupture du tympan afin d’éviter une perte auditive ou une infection ;

N’utilisez jamais de produits destinés à irriguer la bouche ou les dents : ces produits ont une force supérieure à celle que le tympan est capable de supporter sans risques.

Pour irriguer correctement votre oreille, suivez les indications fournies sur le kit du produit en vente libre, ou bien suivez la démarche suivante :

  • Tenez-vous debout ou assis(e), la tête droite.
  • Tenez l’extérieur de votre oreille et étirez-la doucement vers le haut.
  • À l’aide d’une seringue, projetez un flux d’eau à température du corps dans l’oreille. (Une eau trop froide ou trop chaude pourrait entraîner une sensation de vertiges.)
  • Laissez l’eau s’écouler en penchant la tête sur le côté.

Il sera éventuellement nécessaire de renouveler l’opération à plusieurs reprises. Si vous êtes fréquemment confronté(e) à des bouchons de cire, une irrigation régulière des oreilles pourra contribuer à prévenir cette condition.

Assistance

Assistance

Si vous ne parvenez pas à évacuer le cérumen ou si votre oreille s’irrite, consultez un médecin. Les symptômes de bouchons de cérumen peuvent être provoqués par d’autres conditions. Il est important que le médecin soit en mesure d’exclure ces conditions. Un otoscope (instrument éclairé doté d’une loupe) permet aux professionnels de la santé de voir clairement dans l’oreille interne.

Le médecin pourra faire appel à une irrigation, un dispositif d’aspiration ou à une curette (petit instrument incurvé) pour retirer le bouchon de cérumen.

Suivez soigneusement les instructions du médecin au sujet des soins de suivi.

La plupart des personnes se portent bien après le retrait du bouchon de cérumen. L’audition redevient généralement normale immédiatement. Certaines personnes ont tendance à produire trop de cérumen et seront de nouveau confrontées à ce problème.

Bougies d’oreille (bougies Hopi/bougies auriculaires)

Bougies d’oreille (bougies Hopi/bougies auriculaires)

Des bougies pour les oreilles sont commercialisées pour le traitement des bouchons de cérumen et d’autres conditions, mais l’autorité américaine de l’alimentation et du médicament (U.S. Food and Drug Administration, FDA) a prévenu les consommateurs du fait que ces produits pourraient bien présenter des risques.

Également désigné thérapie auriculaire thermique (ou bougies d’oreilles ) ce traitement consiste à insérer un tube de tissu (revêtu de cire d’abeilles ou de paraffine) dans l’oreille, la théorie étant que la succion produite va extraire la cire du canal auriculaire. Selon la FDA, l’utilisation de ces bougies d’oreilles peut provoquer :

  • des brûlures à l’oreille et au visage ;
  • une hémorragie ;
  • une perforation du tympan ;
  • des lésions dues à des gouttes de cire brûlante ;
  • un incendie.

Cette technique est particulièrement dangereuse pour les jeunes enfants qui ont du mal à rester immobiles. La FDA a reçu des rapports d’accidents et de brûlures, certaines ayant nécessité une intervention chirurgicale en soins externes; L’agence estime que ce type d’accident n’est probablement que partiellement signalé (FDA).

Santé Canada (l’équivalent canadien du département américain de la Santé et des Services sociaux) a testé ce produit et déterminé que les bougies d’oreilles n’avaient aucun effet sur l’oreille ni aucune efficacité thérapeutique. Les résultats d’une étude réalisée en 1996 et publiée dans le périodique The Laryngoscope ont également fait apparaître que les bougies d’oreille ne produisent aucune pression par le vide ni aspiration mesurables (Seely, et al., 1996).

Consultez votre prestataire de soins de santé avant d’essayer d’utiliser ces produits.

A lire aussi

Bien-être et santé : Quels vêtements choisir pour les utilisateurs de pompe à insuline ?

Irene

Dosage de l’antigène prostatique spécifique (APS) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Perte de poids involontaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’ivresse expresse et la consommation occasionnelle d’alcool

Irene

Mesure du taux de prothrombine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Implant dentaire : dans quels cas faut-il en poser un ?

Ines