Image default
Santé

CEA : définition, cause, symptômes, traitement

L’analyse de l’antigène carcino-embryonnaire (CEA) est une analyse de sang utilisée dans le cadre du diagnostic et de la prise en charge de certains types de cancers, en particulier le cancer du côlon. Ce test mesure la teneur en antigène carcino-embryonnaire (CEA) dans le sang. Si vous avez déjà un cancer, cette analyse va aider le médecin à déterminer si le traitement pour ce cancer fonctionne.

L’antigène est une substance nocive qui se dégage des tumeurs cancéreuses. Si vous suivez un traitement ou si vous avez subi une intervention chirurgicale pour un cancer diagnostiqué antérieurement, la présence d’un taux plus élevé d’antigène carcino-embryonnaire (CEA) va indiquer que le cancer n’a pas disparu. Cela peut également signifier que le cancer s’est étendu à d’autres parties du corps. Le tabagisme augmente le taux d’antigène carcino-embryonnaire (CEA) dans le corps. Si vous fumez, vous devez impérativement en informer votre médecin.

Objet

Un médecin va prescrire une analyse de l’antigène carcino-embryonnaire (CEA) pour les motifs suivants :

  • contribuer au diagnostic d’une personne dont les symptômes suggèrent la présence possible d’un cancer ;
  • vérifier le bon fonctionnement d’un traitement administré à un patient pour le traitement d’un cancer. Ce traitement peut inclure une intervention chirurgicale, une chimiothérapie, ou encore une radiothérapie, voire une combinaison des trois.
  • Repérer ultérieurement une éventuelle récidive (ou retour) d’un cancer ;

L’analyse de l’antigène carcino-embryonnaire est essentiellement utile pour le suivi des patients ayant déjà fait l’objet d’un diagnostic de type de cancer producteur d’antigène carcino-embryonnaire. Tous les cancers ne produisent pas d’antigène carcino-embryonnaire. Des taux élevés d’antigène carcino-embryonnaire sont constatés dans les cancers suivants :

  • cancer colorectal (du côlon)
  • cancer médullaire de la thyroïde ;
  • cancer du sein ;
  • cancer des voies gastro-intestinales ;
  • cancer du foie ;
  • cancer du poumon.
  • cancer de l’ovaire.
  • cancer du pancréas ;
  • cancers de la prostate.

Il est à noter que l’analyse de l’antigène carcino-embryonnaire (CEA) n’est pas utile dans le cadre du diagnostic ni du dépistage de cancers auprès de la population globale. Elle ne doit pas servir au dépistage ni au diagnostic de personnes saines ne présentant aucun symptôme, même si celles-ci présentent un risque élevé de cancer.

Si vous avez fait l’objet d’un diagnostic de cancer, votre médecin pourra, afin de déterminer un taux de référence, entamer un suivi des taux d’antigène carcino-embryonnaire (CEA) avant que vous ne commenciez votre traitement. Une valeur d’analyse de l’antigène carcino-embryonnaire (CEA) unique n’est généralement pas aussi fiable que la collecte de multiples valeurs dans une durée déterminée. Votre médecin pourra procéder au test de manière répétée avant, pendant et après le traitement afin d’évaluer les changements dans la durée.

Selon la clinique Mayo, les taux d’antigène carcino-embryonnaire (CEA) reviennent généralement à la normale dans un délai d’un à quatre mois suivant l’élimination totale du cancer. (Mayo Clinic)

Interventions

L’analyse de l’antigène carcino-embryonnaire (CEA) est une analyse de sang réalisée par un professionnel de santé au cabinet de votre médecin. Le sang est prélevé sur une veine, généralement sur le bras. La prise de sang (ou veinopuncture) implique généralement les étapes suivantes :

  • Le site de la prise de sang est nettoyé à l’aide d’un antiseptique. L’emplacement choisi est généralement au milieu du bras, de l’autre côté du coude.
  • Un soignant va placer un garrot autour de la partie supérieure de votre bras, pour que le sang s’accumule dans la veine.
  • Une aiguille est alors insérée doucement dans la veine et le sang recueilli dans un flacon ou tube relié à celle-ci.
  • Le garrot est détaché du bras.
  • Le prélèvement sanguin est envoyé à un laboratoire pour analyse.

Risques

Comme pour n’importe quelle analyse de sang, il existe un léger risque de saignement, d’ecchymose ou d’infection sur le site du prélèvement. Une douleur modérée ou une vive sensation de piqûre pourra être éprouvée au moment de l’insertion de l’aiguille.

Résultats normaux

Un taux normal de CEA sera inférieur ou égal à 3 nanogrammes par millilitre (ng/mL). La plupart des personnes en bonne santé présentent des taux inférieurs à cette valeur.

Si le tissu cancéreux a bien été éliminé, les taux de CEA doivent revenir à la normale dans un délai d’environ six semaines.

Résultats anormaux

Des taux élevés de cet antigène (à savoir, supérieurs à 3 ng/mL) sont considérés comme anormaux. Ces taux sont supérieurs à 3 ng/mL dans le cadre de nombreux types de cancers, mais ce type de taux ne suffit pas en soi à établir un diagnostic de cancer. Des taux élevés sont constatés dans le cadre de pathologies non cancéreuses telles que des infections, cirrhose du foie, tabagisme et maladies inflammatoires des voies intestinales.

La présence de taux très élevés de CEA (supérieurs à 20 ng/mL) chez des patients ayant par ailleurs des symptômes de cancer suggère fortement que la maladie n’a pas été éradiquée après traitement. Ce résultat peut également indiquer que le cancer a métastasé (ou qu’il s’est étendu à d’autres parties du corps).

Le tabagisme peut affecter les résultats de l’analyse chez des personnes par ailleurs en bonne santé. Chez les fumeurs, le taux d’antigène carcino-embryonnaire (CEA) est élevé, mais inférieur à 5 ng/mL.

Traitement

L’analyse de l’antigène carcino-embryonnaire (CEA) ne peut pas être le seul facteur déterminant de la présence ou de l’absence de cancer. Le médecin s’appuiera sur cette analyse en conjonction avec d’autres analyses et une évaluation globale des symptômes du patient. Si votre médecin parvient à un diagnostic de cancer dans votre cas, il ou elle déterminera avec vous le meilleur traitement possible.

A lire aussi

Comment comparer les mutuelles ?

Journal

Seniors : la prévention santé, pourquoi c’est important

administrateur

Les pharmacies de garde appliquent-elles un prix élevé ?

Journal

Douleur ou sensibilité osseuse : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Un défibrillateur de qualité à votre service pour sauver des vies

administrateur

Ostéopathie : les astuces pour dénicher le bon thérapeute

Journal