Image default
Santé

Le granulome pyogénique : définition, cause, symptômes, traitement

Les granulomes pyogènes sont des éruptions cutanées communes, de petite taille et généralement de couleur rougeâtre. Ils ont tendance à saigner en raison du grand nombre de vaisseaux sanguins qu’ils contiennent. Ils sont également appelés botriomycomes.

Ces éruptions cutanées affectent principalement les enfants et les jeunes adultes bien qu’elles puissent se manifester chez des personnes de tout âge. Ils sont également relativement répandus chez les femmes enceintes – les changements hormonaux qui s’opèrent durant la grossesse peuvent provoquer de telles éruptions.

Ils sont bénins (non cancéreux) et peuvent être retirés sans risque au moyen de plusieurs méthodes.

Description

Description

Un granulome pyogénique se traduit d’abord par une lésion qui se développe rapidement, généralement en quelques semaines. Il se transforme ensuite en un nodule rougeâtre ou jaunâtre surélevé d’une taille généralement inférieure à 2 cm. L’éruption cutanée peut être lisse, ou elle peut avoir une surface croûtée ou rugueuse, en particulier si les saignements sont abondants.

Emplacement

Emplacement

Les granulomes pyogéniques apparaissent généralement sur les mains, les doigts, les bras, le visage et le cou. Ils peuvent également apparaître sur les lèvres, les paupières, le dos et les parties génitales. On les retrouve le plus souvent sur le visage et le cou.

Dans de rares cas, ils se développent sur la conjonctive et la cornée de l’œil. La conjonctive est la membrane transparente qui entoure le globe oculaire. La cornée est la surface transparente située sur la pupille et l’iris.

Quand ils se manifestent chez les femmes enceintes, ils se développent généralement sur les gencives et sont appelés tumeurs de grossesse.

Causes

Le nom granulome pyogénique vient du mot pyogène , qui désigne un écoulement de pus, et du mot granulome , qui se réfère à une protubérance contenant des cellules immunitaires. (Greenberg, 2005) Les granulomes pyogéniques sont une sous-catégorie de granulomes qui contiennent des vaisseaux sanguins, et non des globules blancs ; ils saignent et ne produisent pas de pus.

Ces éruptions se produisent souvent après une blessure, mais leur cause exacte n’est pas connue. Ils peuvent également se développer suite à un traumatisme causé par une piqûre d’insecte, ou suite à des grattements virulents et fréquents. Ils peuvent apparaître en cas de grossesse en raison des changements hormonaux qui s’opèrent dans l’organisme.

Complications

Les saignements fréquents sont le type de complication le plus fréquent. Les granulomes pyogéniques peuvent également réapparaître après qu’ils aient été retirés. L’American Osteopathic College of Dermatology indique que la récidive se produit dans près de la moitié des cas, et plus particulièrement chez les jeunes adultes affectés par des granulomes pyogéniques situés dans le bas du dos. (AOCD) Dans de rares cas, plusieurs lésions peuvent apparaître dans la zone où le granulome pyogénique a été retiré. Si le granulome n’a pas été retiré complètement, la partie restante peut s’étendre aux vaisseaux sanguins avoisinants.

Diagnostic

Le médecin devrait être en mesure de diagnostiquer un granulome pyogénique en observant son apparence. Le médecin pourra demander une biopsie, qui implique un prélèvement d’un échantillon de tissu, pour affiner son diagnostic. Une biopsie peut également contribuer à exclure certaines maladies en rapport avec une tumeur maligne ou un cancer qui sont susceptibles d’entraîner ce type d’éruptions, tels qu’un carcinome spinocellulaire, un carcinome basocellulaire et un mélanome.

Traitement

Un traitement pour un petit granulome pyogénique n’est pas toujours nécessaire. Ils disparaissent souvent d’eux-mêmes.

Granulomes pyogéniques de grande taille

En cas de granulome de taille importante, le médecin préférera gratter le granulome et le cautériser légèrement, ou le brûler. La cautérisation permet d’arrêter les saignements et peut contribuer à réduire le risque de réapparition.

Le moyen le plus efficace de retirer un granulome pyogénique est de faire appel à la chirurgie pour enlever la totalité du granulome et refermer l’ouverture à l’aide de points de suture. (AOCD) Il s’agit d’une procédure plus invasive que le simple grattement.

Une autre mesure possible pour le médecin consiste à appliquer un produit chimique, tel que du nitrate d’argent, sur le granulome pyogénique pour faciliter la cicatrisation.

Les granulomes peuvent également être retirés à l’aide de la chirurgie au laser.

Granulomes pyogéniques à l’œil

Un granulome pyogénique qui se développe sur l’œil peut être retiré chirurgicalement ou bien traité avec des pommades contenant des corticostéroïdes qui aideront à diminuer l’inflammation.

Granulomes pyogéniques au cours d’une grossesse

En cas de grossesse, le médecin pourra préconiser de patienter jusqu’après l’accouchement dans l’espoir que les granulomes disparaissent d’eux-mêmes.

A lire aussi

Crevasses aux mains, quelles en sont les causes ?

Noah

Maladie de Pick : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tout ce que vous devez savoir à propos de la glossite : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Perte de poids involontaire : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Burnout, une maladie qui se répand sur la planète

Laurent

Intolérance au lactose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene