Image default
Famille

Seulement pour les enfants

En raison de leurs niveaux d’énergie élevés, de leur capacité remarquable à se relever après avoir trébuché ou être tombés, ainsi que de leur curiosité insatiable, les enfants s’exposent souvent à des risques substantiels quand ils explorent leur environnement à l’extérieur. Voici quelques directives de sécurité essentielles pour les enfants.

Sécurité lors des activités sportives

Le sport, qu’il s’agisse d’un sport d’équipe ou d’un sport individuel, est fantastique pour les enfants : il leur permet de jouer en plein air, de faire de l’exercice, d’apprendre de nouvelles choses, de rencontrer des amis et, dans le cas des sports d’équipe, d’apprendre à jouer avec l’esprit d’équipe. Cependant, les sports organisés comportent généralement des risques de blessures physiques. Heureusement, de nombreux risques afférents aux activités sportives peuvent être réduits en prenant les précautions de sécurité appropriées.

Bien que chaque sport ait ses propres règles en matière de sécurité dont il faut tenir compte, certaines directives universelles doivent être respectées dans tous les cas. Il faut :

  • toujours porter des vêtements appropriés
  • porter le casque qui a été conçu pour le sport pratiqué
  • porter des lunettes de sécurité si nécessaire
  • porter des chaussures appropriées
  • veiller à ce que tout le monde comprenne les règles du jeu
  • s’arranger pour que tous les enfants qui jouent soient à peu près du même niveau
  • ne pas forcer à jouer un enfant qui ne veut pas jouer
  • dans le même ordre d’idées, faire en sorte que tous les enfants sachent qu’ils doivent le signaler s’ils sont blessés – si un enfant doit rester sur le terrain quand il est blessé, son état pourrait nettement s’aggraver
  • s’échauffer avant de jouer pour éviter les claquages ou les foulures

Sécurité en faisant du vélo

Le vélo donne aux enfants un plus grand sens de liberté et de mobilité que beaucoup d’autres activités, mais cette activité est associée à diverses préoccupations en matière de sécurité. Avant toute chose, tout cycliste (adulte aussi bien qu’enfant), doit porter un casque approprié. Assurez-vous que votre enfant porte un casque qui lui va bien, certifié par CPSC ou Snell (ou l’équivalent dans votre pays).

Apprenez à votre enfant le code de la route : il doit s’arrêter aux feux rouges, aller dans le même sens que les voitures, éviter de rouler sur des trottoirs et faire preuve de vigilance en anticipant quand des voitures vont tourner, sortir d’un garage ou ouvrir des portières. Assurez-vous que votre enfant ne fasse pas de vélo la nuit et qu’il sache que bien qu’il soit amusant de faire du vélo, ce n’est pas un jeu ; s’il fait le pitre ou se laisse distraire alors qu’il fait du vélo, il risque d’être victime d’un accident grave.

Sécurité en faisant du camping et des randonnées

Le conseil de sécurité le plus important pour le camping et les randonnées – et ceci ne vaut pas seulement pour les enfants – est de bien se préparer. Par exemple, vous ne savez jamais quand le temps va changer. Il est donc essentiel d’emporter des vêtements supplémentaires pour parer à toutes les éventualités : chaleur, froid, soleil très fort, pluies abondantes, etc. Apportez des vêtements à porter en plusieurs couches et veillez à ce que les enfants portent des chaussures de marche confortables.

Un problème courant est le risque de se perdre. Les enfants ont souvent tendance à se précipiter sans prendre le temps d’examiner leur environnement. Répétez-leur combien il est important de faire attention à la piste et de trouver des points de repère, et veillez à ce que les jeunes enfants sachent comment réagir s’ils se perdent, afin qu’ils restent calmes et n’aggravent pas la situation. Donnez à vos enfants des sifflets pour leur permettre d’émettre un signal sonore très fort s’ils ont besoin d’aide.

Dites-leur bien de ne pas boire d’eau non traitée quand ils sont en pleine nature. Supposez toujours que l’eau dans la nature est contaminée. Emportez des bouteilles d’eau et des filtres ou des comprimés d’iode pour le cas où ce serait nécessaire.

Apprenez à vos enfants à reconnaître les plantes vénéneuses ou présentant d’autres dangers avant de partir en randonnée, et essayez de limiter leur exposition potentielle à ces plantes en faisant en sorte que leurs bras soient couverts et en les avertissant de toujours rester sur les pistes. Inspectez également les parties exposées du corps de vos enfants à la fin de chaque journée passée dans la nature pour vous assurer qu’ils ont pas été piqués par des tiques, car elles peuvent causer des infections très dangereuses, comme la maladie de Lyme. Et les enfants aiment généralement jouer à des endroits où il peut y avoir des tiques, comme des buissons, des herbes hautes et des dunes de sable.

Problèmes saisonniers

Chacune des quatre saisons permet des activités assorties, qui sont associées à des préoccupations spécifiques.

En hiver, par exemple, la glace et la neige rendent les accidents beaucoup plus nombreux. Quand il y a de la neige sur le sol, il faut prendre des précautions particulières pour jouer dehors. Il est également important de s’habiller de façon appropriée pour le froid – l’exposition au froid peut causer des gelures ou de l’hypothermie, une pathologie très dangereuse. En automne et en hiver, les maladies respiratoires comme la grippe sont plus répandues ; il est donc essentiel pendant la saison froide de veiller à ce que vos enfants se lavent bien les mains et évitent les microbes autant que possible.

Au printemps, les allergies peuvent devenir un problème sérieux, en particulier pour les enfants qui ont de l’asthme ou sont allergiques aux piqûres d’insectes.

Beaucoup des préoccupations relatives à la santé en été sont liées directement ou indirectement au fait que le soleil est plus proche de la terre pendant cette saison. La plupart des gens sont exposés le plus au soleil avant l’âge de 18 ans. Il est donc essentiel d’apprendre aux enfants les risques de l’exposition aux rayons ultraviolets du soleil, et d’insister pour qu’ils appliquent un écran solaire avant d’aller jouer dehors.

En été, la sécurité des enfants qui jouent dans la mer, dans des lacs ou dans les piscines est le problème le plus sérieux. Il est généralement conseillé d’apprendre aux enfants à nager pour qu’ils ne soient pas pris de panique s’ils devaient tomber accidentellement à l’eau. Pour les enfants qui font de la natation, assurez-vous qu’ils comprennent les consignes de sécurité applicables qu’ils doivent respecter quand ils jouent près de l’eau ou dans l’eau.

A lire aussi

Avoir confiance en la personne que vous êtes pour vivre tranquillement

Laurent

Cadeaux pour enfants : 5 idées pour épater la galerie

Tamby

Comment communiquer avec nos proches en EHPAD ?

administrateur

Les raisons d’adopter un malamute de l’Alaska

Noah

La garde d’enfants à domicile, une solution durant l’épidémie de COVID-19

administrateur

Comment organiser des funérailles ?

administrateur