Image default
Bébé

Tout ce qu’il faut savoir sur la poussée dentaire de bébé

Bien qu’elle soit quelque peu douloureuse pour le bébé, la poussée dentaire reste un passage obligé pour lui. Ce phénomène ravit particulièrement les parents. Ce qui n’est pas du tout le cas de bébé. Délicate, cette période s’accompagne souvent de plusieurs symptômes. Qu’en sont-ils plus précisément ? Et comment les soulager efficacement ? Découvrez dans cette rubrique toutes les réponses à vos questions.

Qu’est-ce que c’est plus précisément ?

La poussée dentaire est le moment où les premières dents du marmot commencent à se mettre en place. Ces quenottes sont connues sous l’appellation de dents de lait ou dents primaires. Les dents de bébé commencent à se former au cours même de la grossesse. Cependant, elles n’en sortiront qu’entre 4 et 6 mois. Les premières à se montrer sont les incisives. Notons qu’à son 1er anniversaire, il devrait avoir huit dents, dont quatre en haut et quatre en bas. Puis viennent les prémolaires. Au nombre de quatre, ils n’apparaissent qu’au 18e et 24e mois. Les canines arrivent ensuite. Enfin, les 4 deuxièmes prémolaires viennent couronner le tout. Avant l’âge de trois, le bébé devrait avoir 20 dents temporaires. Bien sûr, on note souvent des variations selon les enfants.

Pour information, durant la percée des premières dents, des caries peuvent survenir. Pour éviter cela, n’hésitez pas à nettoyer les gencives de votre loupiot avec une compresse humide. Une fois les premières dents sorties, l’usage d’une brosse à dents de taille adaptée est de mise.

Quels en sont ses symptômes ?

La poussée dentaire constitue une épreuve difficile pour votre bébé. Mais bien qu’il fasse souffrir le marmot, ce phénomène est tout à fait normal. Rappelons que la poussée dentaire entraîne des mouvements de dents dans l’os de la mâchoire ou lors du passage de ces dernières à travers la gencive. Ce processus caractéristique de la poussée dentaire cause une inflammation. Cette dernière peut durer des jours avant l’éruption d’une dent à une autre. Bien entendu, cette poussée s’accompagne de plusieurs symptômes, qui diffèrent selon les enfants et les quenottes qui poussent.

En voici quelques-uns d’entre eux :

  • Une salivation abondante : le bébé salive et bave plus que d’habitude.
  • Des gencives gonflées : elles sont enflées, voire tuméfiées et sensibles à la pression.
  • Des joues rouges : ces rougeurs se manifestent souvent du côté de la poussée.
  • Une irritabilité : le petit ange devient grognon et agité. Il pleure facilement.
  • Une diarrhée légère : les selles ne sont pas liquides puisqu’elle n’est pas liée à un virus.

Notons que cette liste n’est pas exhaustive. D’autres symptômes peuvent également apparaître.

Comment soulager les douleurs ?

Pour soulager les douleurs liées à la poussée dentaire de bébé, apportez-lui du réconfort. N’hésitez donc pas à lui faire des câlins et lui prêter une attention toute particulière. Cela l’apaisera grandement.

Les bébés sujets à des poussées dentaires ont souvent besoin de mordiller. Les anneaux de dentition constituent, de ce fait, une excellente idée cadeau naissance. Ces accessoires de puériculture atténueront grandement les gencives douloureuses du petit. Ils lui redonneront le sourire. La mitaine de dentition s’avère aussi une excellente alternative pour diminuer ces maux. De plus, elle permet à votre bébé de soulager sa poussée dentaire en toute autonomie.

Related Articles

Quels sont les avantages apportés par les lits à barreaux pour bébé ?

administrateur

Déshumidificateurs : ils luttent contre les moisissures

Irene

Barrière de sécurité : le meilleur équipement pour la protection de bébé ?

Odile

Leave a Comment