Image default
Nutrition

Les régimes en maison de retraite : comment cela s’organise ?

À un certain âge, les besoins de l’organisme changent et le corps devient plus exigeant. C’est le cas notamment des seniors qui doivent désormais vivre en maison de retraite. Dans celles-ci, il n’est pas toujours facile de combler tous les besoins et de répondre aux attentes surtout par rapport aux régimes. Pour savoir comment cela fonctionne, vous trouverez quelques détails ici.

Le principe des régimes en maison de retraite

Dans les maisons de retraite, les professionnels prennent en charge les personnes d’un âge avancé et subviennent à leurs divers besoins. Au-delà de la surveillance ou de l’assistance médicale, leur alimentation demeure un grand défi qui n’est pas à la portée de toutes les résidences. Mais à l’EPHAD Bonneuil-en-Valois par exemple, les chefs cuisiniers ne manquent pas de satisfaire les goûts et les habitudes de chaque résident. Ils ne ménagent pas non plus leurs efforts pour adapter les menus et leurs textures aux handicaps des seniors. Ainsi, pour ceux qui possèdent un régime particulier, les professionnels apportent les ajustements nécessaires et tiennent compte de toutes les exigences médicales.

Les différents types de régimes en maison de retraite

Dans les maisons de retraite, chaque résident peut avoir un régime particulier et différent des autres. De ce fait, satisfaire les besoins alimentaires peut paraître très difficile. Pour vous donner une idée, voici les régimes les plus recensés :

  • Les régimes pour personnes diabétiques : les seniors de cette catégorie peuvent manger des viandes maigres, du poisson ou des œufs. Cependant, ils doivent éviter les viandes en sauce, les charcuteries industrielles, les sucreries, les jus de fruits, etc. ;
  • Les régimes hypercaloriques : les personnes âgées mangent des viandes, du poisson, des légumes secs, etc., mais pas de produits coupe-faim ni d’aliments riches en fibres et cellulose ;
  • Les régimes anti-ulcéreux : les sujets sensibles aux ulcères doivent manger calmement en mastiquant et dans une atmosphère paisible. Ils doivent aussi éviter de prendre de l’alcool, des épices et des viandes ;
  • Les régimes sans sel ou hyposodé (indiqués notamment pour les insuffisances cardiaques) : ils mangent du pain, des viandes, des pâtisseries, de la confiture, etc. Mais ils doivent éviter les eaux gazeuses, les conserves du commerce, les crustacés, les produits laitiers, le sel de table, etc. ;
  • Les régimes hypocaloriques : ils prennent des viandes, du poisson maigre, des légumes verts et des produits pauvres en graisse et en sucre. Mais ils ne peuvent pas prendre des graisses, des féculents et du sucre.

Voilà toute la complexité du chef de cuisine afin d’alimenter les pensionnaires d’une maison de retraite.

Related Articles

Combien investir dans la pose de vos implants dentaires?

Laurent

Quels sont les poissons qui contiennent le plus d’oméga 3 ?

Claude

Quels aliments pour une semaine détox réussie ?

Ines

Leave a Comment