Image default
Santé

Maladie du charbon (anthrax) : définition, cause, symptômes, traitement

La maladie du charbon est une maladie grave causée par un microbe vivant dans le sol, appelé Bacillus anthracis. Elle a beaucoup fait parler d’elle en 2001, quand le bacille du charbon a été utilisé comme arme biologique et envoyé par la poste américaine. Cette attaque au bacille du charbon a provoqué cinq morts et 17 maladies, faisant d’elle une des pires attaques biologiques aux États-Unis. Mais la maladie du charbon est rare dans ce pays.

Causes

La maladie du charbon est plus fréquente chez les animaux d’élevage que chez l’humain. Il est possible de la contracter par contact direct ou indirect en inhalant, en touchant ou en ingérant le bacille du charbon. Il existe deux façons d’entrer en contact avec ce bacille :

Animaux

Vous pouvez contracter la maladie du charbon en touchant des animaux d’élevage ou du gibier infectés. Vous pouvez aussi la contracter en inhalant le bacille. Il est également possible d’être contaminé en mangeant la viande mal cuite d’animaux infectés.

Arme biologique

Le bacille du charbon peut servir d’arme biologique, mais il s’agit d’une rare occurrence : il n’y a pas eu d’attaque au bacille du charbon aux États-Unis depuis celle de 2001.

Risques

Vous êtes plus susceptible de la contracter si vous :

  • travaillez avec Bacillus anthracis dans un laboratoire
  • êtes un vétérinaire rural spécialisé dans le bétail (peu probable aux USA)
  • manipulez des peaux d’animaux provenant de régions très susceptibles à la maladie du charbon (pas aux USA)
  • manipulez du gibier
  • êtes un militaire en mission dans une région où le risque d’exposition au bacille du charbon est très élevé

Symptômes

Cela dépend du mode de contact. Symptômes :

Cutané (contact avec la peau)

Si vous contractez la maladie du charbon par la peau, une petite bosse prurigineuse qui démange apparaîtra probablement. Elle ressemble habituellement à une morsure d’insecte. Cette lésion se transforme rapidement en ampoule, puis en ulcère cutané à centre noir. Ni la lésion, ni l’ampoule, ni l’ulcère ne sont douloureux. Les symptômes du charbon cutané se développent habituellement dans les cinq jours qui suivent l’exposition.

Gastro-intestinal (ingestion)

Les symptômes du charbon gastro-intestinal se développent habituellement dans la semaine qui suit l’exposition. Symptômes du charbon gastro-intestinal :

  • nausées
  • perte d’appétit
  • fièvre
  • bosse dans le cou
  • diarrhée sanglante
  • violentes douleurs abdominales

Inhalation

Les symptômes du charbon par inhalation peuvent se développer dans les deux à 45 jours qui suivent l’exposition, mais ils se déclarent généralement au bout d’une semaine. Symptômes du charbon par inhalation :

  • symptômes du rhume et de la grippe
  • maux de gorge
  • fièvre
  • douleurs musculaires
  • toux
  • essoufflement
  • fatigue
  • tremblements
  • frissons
  • vomissements

Diagnostic

Les examens qui permettent de la diagnostiquer comprennent :

  • analyses de sang
  • tests cutanés
  • analyses d’échantillons de selles
  • ponction lombaire (une intervention qui recueille une petite quantité du liquide entourant le cerveau et la moelle épinière)
  • radiographies thoraciques
  • tomodensitométrie (TDM)
  • endoscopie (un examen qui utilise un petit tube muni d’une caméra pour examiner l’œsophage ou les intestins)

Quand un examen détecte la présence du bacille du charbon, les résultats sont envoyés à un laboratoire de santé publique afin d’être confirmés.

Traitement

Le traitement de la maladie du charbon dépend de la présence ou non de symptômes. Traitements potentiels :

Traitement préventif après exposition (patient asymptomatique)

Si vous avez été exposé au Bacillus anthracis mais ne présentez pas de symptômes, le médecin pourra vous donner un traitement préventif qui consiste en des antibiotiques et le vaccin anti-charbon.

Traitement après exposition (patient symptomatique)

La maladie du charbon est traitée aux antibiotiques pendant 60 jours.

Long terme

La maladie du charbon peut être traitée aux antibiotiques si elle est détectée assez tôt. Le problème est que beaucoup de personnes atteintes ne viennent se faire traiter que trop tard. En l’absence de traitement, les risques de décès augmentent, s’élevant à 20 % pour le charbon cutané, à 50 % pour le charbon gastro-intestinal et encore plus pour le charbon par inhalation.

Prévention

Vous pouvez réduire votre risque en prenant les mesures suivantes :

Évitez les animaux et produits animaux infectés

Évitez le contact avec les animaux et les produits animaux dans les pays où le taux de maladie du charbon est élevé, ou dans les pays qui ne vaccinent pas régulièrement les animaux d’élevage et les troupeaux contre la maladie du charbon. Évitez également de manger de la viande dans ces pays.

Vaccin anti-charbon

Le seul vaccin anti-charbon approuvé par la FDA est le vaccin BioThraxTM. Il est à la disposition du grand public. Le vaccin anti-charbon est administré aux personnes travaillant dans des environnements à risque élevé de contact avec le bacille du charbon, comme les militaires et les scientifiques. Le gouvernement a des réserves de vaccin anti-charbon en cas d’attaque biologique ou d’autre type d’exposition. Le vaccin anti-charbon est efficace à 91 % chez l’humain après deux vaccinations.

A lire aussi

CBD contre la sclérose en plaques (SEP) : quels en sont les bienfaits et les risques ?

Emmanuel

Qu’est-ce que la fibromyalgie ? définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Les maladies de peau : présentations, symptômes et données

Ines

Des lunettes luttent contre la lumière bleue très nocive

Journal

Gazométrie du sang artériel : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Quels critères privilégier lors du choix de votre cigarette électronique ?

administrateur