Image default
Famille

Obsèques musulmanes : comment se passent-elles ?

L’Islam est la deuxième religion en France avec 4 millions de membres. Comme elle se différencie par son origine et par son positionnement religieux, elle suit des instructions strictes lorsqu’il s’agit des obsèques. Les bases de l’enterrement musulman sont la rapidité et la simplicité. Si une personne décède, les proches doivent suivre obligatoirement des étapes et des règles.

Le déroulement des obsèques musulmanes

Lorsque survient le décès d’une personne, les proches doivent rapidement fermer ses yeux et sa bouche, recouvrir son corps d’un drap propre et contacter la Mosquée pour l’organisation de la toilette rituelle. Les musulmans considèrent que le corps d’une personne morte est impur. Il faut dans ce cas effectuer une toilette rituelle lors des obsèques religieuses. Cette dernière s’accompagne d’une purification de l’âme.

Ces rites sont essentiels avant de se présenter à Dieu. Pour mieux se préparer à ces évènements, le concours d’un site comme reposeo.com est précieux. Dans les obsèques musulmanes, la toilette s’effectue de manière très minutieuse. Elle doit également suivre des règles spécifiques. Il faut par exemple laver le corps trois fois, puis le parfumer. Ce sont quatre personnes du même sexe que le défunt qui doivent faire le rituel de la toilette. N’importe quel croyant peut s’en charger.

Une fois la toilette terminée, le corps doit être recouvert d’un linceul blanc et enveloppé de trois draps si c’est un homme, cinq draps si la personne décédée est une femme. Pour des conseils juridiques liés aux questions de succession, visitez le site Ecodroit.

La prière lors des obsèques musulmanes

Obsèques musulmanes

Pour les musulmans, on distingue deux pratiques de rites religieux. Pour les obsèques, on peut emmener le défunt à la mosquée ou se rendre directement au cimetière. Dans le premier cas, il faudrait orienter la personne décédée vers le mihrab. Ce dernier est une niche creusée dans le mur du fond du monument présentant la direction de La Mecque. La prière est menée par l’imam. Elle se distingue des rites habituels par sa courte durée. On prononce uniquement quatre fois la phrase « Allah Akbar » ou « Dieu est le plus grand ».

Dans le cas où on ne passe pas à la mosquée, la prière des obsèques serait donc effectuée au cimetière. Comme dans le funérarium, la cérémonie a pour objectif de glorifier Dieu, le Prophète et d’invoquer la paix pour le défunt et pour les vivants. Mais, l’imam ajoute un récit d’une sourate du Coran pendant que les hommes recouvrent la tombe.

Le cortège funèbre vers le cimetière

Le cortège funèbre vers le cimetière est composé d’hommes. Tout le monde peut se rassembler pendant les rites religieux avant la levée du corps au domicile. En revanche, ce sont uniquement les hommes qui peuvent assister à l’enterrement du défunt. Dans les obsèques musulmanes, il est interdit de hurler, de trop pleurer ou de gémir. Si les obsèques religieuses se déroulent sur le territoire français, il faut impérativement mettre le défunt dans un cercueil. Pendant le cortège, le silence doit être observé afin que chacun puisse méditer sur la mort pendant les rites. Arrivé au cimetière, le cercueil est mis en terre. Le défunt doit être allongé sur le côté, la face tournée vers la Mecque.

Il faut noter que la seule pratique autorisée dans les rites religieux musulmans est l’inhumation. Les obsèques doivent se faire dans les 24 heures suivant le décès avant le coucher du soleil dans le cas où la personne est morte dans la soirée. En France, il faut rappeler que le cercueil est obligatoire pour inhumation. Enfin, dans les obsèques religieuses musulmanes, il est interdit de faire une veillée funéraire. Pour les musulmans, les morts doivent être enterrés le plus rapidement possible. En effet, le corps doit rester intact au moment de l’inhumation.

Related Articles

Les tests ADN sont-ils fiables ?

administrateur

Les raisons d’adopter un malamute de l’Alaska

Noah

Conseils pratiques pour entrer en maison de retraite

administrateur

Leave a Comment