Image default
Santé

Trouble panique : définition, cause, symptômes, traitement

Le trouble panique se produit quand vous avez peur d’avoir une crise de panique. Vous avez une crise de panique quand vous ressentez soudainement une terreur irrésistible sans cause apparente. Vous constaterez peut-être des symptômes physiques tels qu’un rythme cardiaque accéléré, des troubles respiratoires et des sueurs.

La plupart des gens ont une crise de panique une ou deux fois dans leur vie. L’American Psychological Association (APA) indique qu’une personne sur 75 souffre du trouble panique (APA, 2012). Le trouble panique est caractérisé par une peur constante de subi une autre crise de panique après avoir une telle crise ou des crises récurrentes (au moins quatre).

Bien que les symptômes de ce trouble puissent être effrayants et sembler irrésistibles, ils peuvent être contrôlés et améliorés avec un traitement. La recherche d’un traitement est la partie la plus importante de la réduction des symptômes et de l’amélioration de la qualité de votre vie.

Causes

Les causes du trouble panique ne sont pas clairement comprises. La recherche a montré que le trouble panique peut avoir une composante génétique. Le trouble panique est également associé à des transitions importantes dans la vie. Quitter la maison pour aller à l’université, se marier ou avoir son premier enfant sont des transitions importantes dans la vie qui peuvent créer du stress et conduire au développement du trouble panique.

Risques

Bien que les causes du trouble panique ne soient pas clairement comprises, les informations disponibles sur la maladie indiquent que certains groupes sont plus susceptibles de développer ce trouble. En particulier, les femmes sont deux fois plus susceptibles que les hommes de développer ce problème selon les National Institutes of Health (NIH, 2012).

Symptômes

Les symptômes du trouble panique commencent souvent à se présenter chez les adolescents et les jeunes adultes de moins de 25 ans.

Les crises de panique produisent une peur intense qui commence soudainement, souvent sans avertissement. Une crise de panique dure généralement de 10 à 20 minutes, mais dans certains cas extrêmes, les symptômes peuvent durer plus d’une heure. Les symptômes varient en fonction de la personne et les crises de panique ne se manifestent pas toujours de la même façon.

Symptômes fréquemment associés à une crise panique :

  • fréquence cardiaque très rapide ou palpitations
  • essoufflement
  • vertiges
  • étourdissements
  • nausées
  • sueurs ou frissons
  • tremblements
  • changements dans l’état mental, y compris un sentiment de détachement
  • engourdissement ou picotements dans les mains et les pieds
  • oppression ou douleurs thoraciques
  • peur de mourir

Les symptômes d’une crise de panique se présentent souvent sans raison claire. Ils ne sont généralement pas proportionnels au niveau de peur ou de danger justifié par l’environnement. Comme ces crises sont imprévisibles, elles peuvent affecter substantiellement votre vie quotidienne.

La peur d’une crise de panique ou le souvenir d’une crise de panique antérieure peut causer une nouvelle crise.

Diagnostic

Si vous présentez des symptômes d’une crise de panique, il est très vraisemblable que vous cherchiez à contacter les services urgences. La plupart des personnes ayant une crise de panique pour la première fois pensent qu’elles ont une crise cardiaque.

Lorsque vous serez aux urgences, le médecin réalisera plusieurs examens pour déterminer si vos symptômes sont causés par une crise cardiaque. Il pourra réaliser des analyses de sang afin d’écarter d’autres problèmes pouvant déclencher des symptômes similaires ou un électrocardiogramme (ECG) pour contrôler la fonction cardiaque.

Votre médecin pourra également effectuer un examen de santé mentale et vous poser des questions sur vos symptômes. Tous les autres troubles médicaux seront écartés avant que le médecin n’établisse un diagnostic de trouble panique.

Traitement

Le traitement pour le trouble panique est axé sur la réduction ou l’élimination de vos symptômes. Ceci est effectué par une thérapie avec un spécialiste et par des médicaments. La thérapie comprend généralement une thérapie cognitive du comportement. Cette thérapie vous apprend à changer vos pensées et vos actions pour vous aider à comprendre vos attaques et à contrôler vos peurs.

Les médicaments utilisés pour traiter le trouble panique peuvent inclure des antidépresseurs appelés inhibiteur spécifiques du recaptage de la sérotonine. Ces inhibiteurs prescrits pour traiter le trouble panique incluent :

  • fluoxetine
  • paroxetine
  • sertraline

Autres médicaments parfois utilisés pour traiter le trouble panique :

  • inhibiteurs du recaptage de la sérotonine-norépinephrine, une autre classe d’antidépresseurs
  • médicaments antiépileptiques
  • benzodiazépines (utilisés fréquemment comme tranquillisants), y compris diazepam ou clonazepam
  • inhibiteurs de l’oxydase de monoamine, un autre type d’antidépresseur rarement utilisé parce qu’il peut avoir des effets secondaires sévères

En plus de ces traitements, vous pouvez faire d’autres choses chez vous pour réduire vos symptômes. Exemples :

  • avoir un emploi du temps stable
  • faire régulièrement de l’exercice
  • dormir suffisamment
  • éviter l’utilisation de stimulants tels que la caféine

Pronostic

Le trouble panique est souvent un problème chronique (à long terme) qui peut être difficile à traiter. Certaines personnes ayant ce trouble ne bénéficient pas du traitement, mais d’autres auront des périodes pendant lesquelles ils n’auront aucun symptôme, tandis que leurs symptômes pourront être fort intenses à d’autres moments. La plupart des personnes ayant le trouble panique constateront un certain soulagement de leurs symptôme en conséquence d’un traitement.

Prévention

Il n’est pas toujours possible de prévenir le trouble panique mais vous pouvez vous efforcer de réduire vos symptômes en évitant l’alcool et les stimulants tels que la caféine.

A lire aussi

Aperçu de l’hypertension artérielle : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Migraine : les facteurs déclenchants et les causes (2 ème partie)

administrateur

Le torticolis : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Quelle législation concernant le défibrillateur automatisé externe (DAE) ?

administrateur

Médecins à consulter en cas d’insomnie

Irene

Diagnostic de l’ostéoporose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene