Image default
Santé

Artériographie des extrémités : définition, cause, symptômes, traitement

Une artériographie aide votre médecin à comprendre comment vos artères fonctionnent, et si elles présentent des problèmes quelconques, tels que caillots de sang, vaisseaux sanguins endommagés ou maladie artérielle. Artério fait référence aux artères, et graphie fait référence au processus d’enregistrer quelque chose.

Au cours d’une artériographie, un prestataire de santé injecte un liquide opaque dans vos artères. Il ou elle fait ensuite une radiographie. Le liquide opaque apparaît sur les images, ce qui permet à votre médecin de voir toute obstruction ou rétrécissement de vos artères.

Dans l’artériographie des extrémités, les artères qui sont examinées sont celles situées dans les extrémités du corps. Il s’agit des mains, des pieds, des bras ou des jambes. Dans certains cas, il est possible que vous entendiez un terme plus spécifique tel que artériographie des extrémités inférieures qui impliquent les pieds ou les jambes. L’artériographie des extrémités supérieures implique les mains ou les bras.

Utilisations du test

Utilisations du test

Votre médecin pourra prescrire ce test s’il soupçonne que vous avez une obstruction ou un rétrécissement d’un vaisseau sanguin dans la main, le pied, le bras ou la jambe. Les symptômes possibles incluent :

  • crampes nocturnes ;
  • douleurs à la main, au pied, au bras, ou à la jambe ;
  • douleur ou inconfort lorsque vous utilisez vos bras ou vos jambes ;
  • sensibilité au froid dans la zone affectée ;
  • picotements dans les pieds ou les orteils ;
  • faiblesse ou absence de pouls dans la zone affectée.

Préparation

Prévenez votre médecin si vous êtes enceinte ou si vous pensez l’être.

Votre médecin vous demandera de ne pas boire ni manger quoi que ce soit pendant un certain temps avant le test, généralement six à huit heures avant.

Veuillez signaler à votre médecin tous les médicaments éventuels que vous prenez. Il pourra exiger que vous arrêtiez temporairement de prendre certains d’entre eux avant la procédure.

Faites également savoir à votre médecin si vous avez un quelconque problème d’hémorragie ou si vous avez eu des réactions allergiques à ce qui suit :

  • traitements médicamenteux ;
  • liquide de contraste radiographique ;
  • substances iodées.

À l’hôpital, vous devrez signer un formulaire de consentement. On vous demandera de revêtir une chemise d’hôpital et de retirer tous les bijoux de la zone examinée.

Interventions

Vous serez allongé sur le dos sur une table de radiographie. Votre prestataire de santé nettoiera une partie de la peau. Il rasera cette région, qui est souvent située à l’aine.

Vous recevrez une piqûre anesthésique locale dans la zone nettoyée. Il est possible que la piqûre vous fasse mal, mais l’anesthésie vous permettra de ne pas ressentir de douleur durant la procédure.

Votre médecin insérera une aiguille dans l’artère. Il fera ensuite passer un tube mince par l’aiguille. De là, il guidera le tube (appelé cathéter) dans votre artère jusqu’à la zone à examiner.

Lorsque que le cathéter sera en place, votre médecin injectera un liquide de contraste. Il prendra ensuite des images radiographiques, tandis que le liquide de contraste circule dans vos artères. Le produit de contraste apparaît sur les radiographies, ce qui aide votre médecin à constater tout problème dans vos artères.

Traitements complémentaires

Traitements complémentaires

Au cours de ce test, le cathéter est placé près de l’artère endommagée suspectée. Il est possible que votre médecin parvienne à régler le problème immédiatement. Il peut pratiquer un certain nombre de choses pour élargir l’artère.

Parmi les traitements que votre médecin peut choisir de pratiquer durant la procédure, on peut citer les suivants :

  • utilisation d’un médicament pour dissoudre un caillot ;
  • utilisation d’un ballonnet pour ouvrir une artère (angioplastie par ballonnet) ;
  • maintien d’une artère ouverte au moyen d’un stent (petit tube).

Résultats anormaux

Cette procédure peut détecter plusieurs problèmes des artères et des vaisseaux sanguins. Notamment :

  • maladies spécifiques telles que la maladie de Buerger, la maladie de Takayasu et les maladies artérielles ;
  • problèmes spécifiques tels qu’anévrisme et caillots sanguins ;
  • problèmes généraux tels qu’athérosclérose, vascularite, lésion des vaisseaux sanguins et rétrécissement des artères.

Risques

À chaque fois que vous passez une radio, vous êtes exposé à une radiation relativement faible. Toutefois, ces niveaux de radiation ne sont généralement pas considérés comme étant dangereux. Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, parlez-en à votre médecin avant de subir une radiographie. Des niveaux de radiation même faibles peuvent être dangereux pour un fœtus en développement ou pour un bébé allaité au sein.

Les autres risques possibles, bien que rares, incluent :

  • réaction allergique au produit de contraste ;
  • caillot au site d’insertion ;
  • caillot de sang qui se déplace jusqu’à vos poumons ;
  • lésion d’un vaisseau sanguin ;
  • saignement excessif au site d’insertion ;
  • crise cardiaque ;
  • hématome au site d’insertion ;
  • lésion rénale due au produit de contraste ;
  • accident vasculaire cérébral ;
  • lésion nerveuse au site d’insertion.

Suivi

Un prestataire de santé appliquera une pression au site d’insertion pendant dix à quinze minutes après la procédure. Cela devrait stopper le saignement.

Gardez la jambe proche du site d’insertion en position droite pendant six heures après le retrait de l’aiguille. Si elle a été insérée dans le bras au lieu de l’aine, gardez le bras en position droite.

Ne portez rien de lourd et ne faites aucune activité qui nécessite un gros effort pendant au moins deux jours complets après la procédure.

A lire aussi

Inflammation des paupières (Blépharite) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Médecins à consulter en cas d’insomnie

Irene

Intolérance au lactose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Trouble de la vision : quels sont les avantages de la chirurgie laser ?

sophie

Premiers signes de calvitie, conseils et options de traitement!

Emmanuel

Accumulation de cérumen et blocage : définition, cause, symptômes, traitement

Irene