Image default
Santé

Arthrite réactionnelle (syndrome oculo-urétro-synovial) : définition, cause, symptômes, traitement

Le syndrome oculo-urétro-synovial, également appelé arthrite réactionnelle ou syndrome de Reiter, produit une inflammation, une tuméfaction et des douleurs des articulations imputables à des infections ailleurs dans le corps. D’autres parties du corps peuvent également être affectées par des douleurs ou lésions. Cette pathologie est rare, de même que d’autres types d’arthrite réactive.

Causes

La cause exacte de cette pathologie n’est pas connue, mais elle est habituellement la conséquence d’une infection telle qu’une chlamydia ou salmonelle. Le syndrome oculo-urétro-synovial n’est pas contagieux. La cause en est néanmoins fréquemment une infection susceptible de se transmettre par contact sexuel ou manipulation d’aliments en violation des règles sanitaires.

Facteurs de risque :

  • sexe (plus fréquent chez les hommes) ;
  • âge (le plus courant chez les adolescents et les adultes de moins de 40 ans) ;
  • génétiques (un gène défectueux spécifique peut être responsable).

Symptômes

Les principaux symptômes du syndrome oculo-urétro-synovial impliquent le système urinaire, les muscles, les articulations, la peau et les yeux. Les symptômes apparaissent à des moments différents. Les symptômes urinaires apparaissent, par exemple, quelques jours après l’infection. D’autres symptômes, tels que les douleurs arthritiques, peuvent apparaître plusieurs semaines après.

Symptômes spécifiques :

  • Douleur dans le talon, le tendon d’Achilles ou le bas du dos ;
  • gonflement des orteils et des doigts ;
  • douleurs articulaires, et notamment de la hanche, du genou ou de la cheville ;
  • problèmes oculaires (douleur, rougeur ou écoulement) ;
  • lésions cutanées de la paume de la main, de la plante des pieds ou des organes génitaux ;
  • ulcères buccaux ;
  • difficultés urinaires (douleur, fréquentes mictions, brûlures en cours de miction) ;
  • douleur pénienne ;
  • écoulements urétraux.

Diagnostic

Pour diagnostiquer cette pathologie, votre médecin effectuera un examen basé sur vos symptômes. Vos lésions cutanées (si vous en présentez) seront évaluées. Votre médecin peut également prescrire des radiographies, des analyses d’urine ou d’autres tests, afin de contribuer à identifier le site de l’infection sous-jacente. Un test ADN peut également permettre d’identifier le gène associé au syndrome oculo-urétro-synovial.

Le diagnostic peut être difficile ou tardif, les symptômes apparaissant souvent à des moments différents.

Prévention

Pour réduire votre risque de développer cette pathologie, protégez-vous contre les maladies sexuellement transmissibles en utilisant des protections au cours des rapports sexuels. Vous pouvez prévenir les infections gastro-intestinales en vous lavant les mains avant de toucher des aliments.

Traitement

Le traitement est centré sur la suppression de l’infection, et l’atténuation de la douleur et d’autres symptômes. Le syndrome oculo-urétro-synovial est incurable. Le traitement est centré sur l’infection sous-jacente.

Votre médecin peut vous prescrire des antibiotiques ou antalgiques pour vous aider à éliminer l’infection et à atténuer la douleur. En cas de douleur articulaire violente, vous pourrez recevoir des injections de corticostéroïdes (médicaments anti-inflammatoires). Dans certains cas, la physiothérapie soulage la douleur articulaire et accroît l’amplitude de mouvement.

Pronostic

Le pronostic du syndrome oculo-urétro-synovial varie. Certaines personnes se rétablissent complètement en quelques semaines ou quelques mois. Les rechutes sont toutefois fréquentes. Dans certains cas, la pathologie devient chronique.

Il arrive exceptionnellement que le syndrome oculo-urétro-synovial entraîne une pathologie des valvules cardiaques appelée arythmie cardiaque (modification du rythme cardiaque) ou un gonflement de l’œil.

A lire aussi

Quels sont les principaux soins dispensés par un dentiste ?

Emmanuel

Quels sont les avantages d’une pharmacie en ligne ?

Ines

Tout savoir sur l’étiopathie

Odile

Tout savoir sur le blanchiment de dents

Irene

CEA : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Trouble d’acquisition du langage de type expressif : définition, cause, symptômes, traitement

Irene