Image default
Santé

Examen de l’oreille : définition, cause, symptômes, traitement

Table des matières

Le médecin réalisera un examen de l’oreille, ou otoscopie, en cas de mal d’oreille, d’infection auriculaire, de perte auditive, de tintement d’oreille ou de tout autre symptôme affectant l’oreille. Cet examen servira à diagnostiquer une infection auriculaire ou à déterminer l’efficacité d’un traitement contre une pathologie de l’oreille. Les infections auriculaires sont un problème très fréquent, particulièrement chez les enfants en bas âge.

Un examen de l’oreille peut également être réalisé en cas de traumatisme crânien, d’infections auriculaires chroniques ou de rupture du tympan.

Modalités

Le médecin baissera les lumières de la salle d’examen afin de mieux voir l’intérieur de l’oreille au moyen d’un otoscope. Cet appareil est une lumière portative munie d’une tête en plastique amovible en forme de cône qui permet au médecin de regarder à l’intérieur de l’oreille.

Vous pouvez acheter un otoscope pour examiner chez vous les oreilles de votre enfant si vous pensez qu’il souffre d’une infection. Si vous observez une rougeur, un gonflement, du liquide ou du pus dans les oreilles de l’enfant, contactez immédiatement le médecin.

Si l’enfant est jeune, le médecin lui demandera de s’allonger sur le dos et de tourner la tête de côté afin de pouvoir examiner une oreille à la fois. Les enfants plus âgés et les adultes peuvent s’asseoir et pencher la tête de côté pour permettre au médecin d’examiner chaque oreille.

Le médecin tirera doucement le lobe de l’oreille vers le haut, le bas, l’avant ou l’arrière pour redresser le conduit auditif. Puis il placera la tête de l’otoscope dans l’oreille et projettera de la lumière dans le conduit auditif jusqu’au tympan. Il fera tourner délicatement l’otoscope dans plusieurs directions pour voir l’intérieur de l’oreille et le tympan.

Il pourra utiliser un otoscope pneumatique (muni d’une poire en caoutchouc) pour envoyer une petite bouffée d’air contre le tympan. Normalement, cet air fera bouger le tympan. Mais en cas d’infection et d’accumulation de liquide derrière le tympan, il y aura peu de mouvement, voire aucun mouvement.

L’examen d’une oreille infectée peut être légèrement inconfortable ou douloureux. Si la douleur empire, le médecin arrêtera l’examen et retirera l’otoscope.

Risques

Les risques associés à cette procédure sont très faibles. Si le médecin ne remplace pas, ou ne nettoie pas soigneusement, la tête de l’otoscope après avoir examiné une oreille infectée, ce qui est peu probable, l’infection peut se propager d’une oreille à l’autre.

Résultats

Normalement, le conduit auditif est de couleur chair et le tympan est gris clair ou blanc nacré. La lumière devrait être réfléchie par le tympan quand celui-ci est en bonne santé. Il se peut aussi que du cérumen jaune ou brun soit présent, ce qui n’est pas nuisible. Si le conduit auditif et le tympan semblent sains, il est fort probable que vous n’ayez pas d’infection auriculaire.

Si le médecin détecte une rougeur, un gonflement, du liquide ambré, ou du pus dans le conduit auditif ou derrière le tympan, il est fort probable que vous ayez une infection. Si la lumière n’est pas réfléchie par le tympan, c’est une indication que du liquide a pu s’accumuler derrière le tympan à cause d’une infection.

A lire aussi

L’île de La Réunion et ses systèmes pour assurer la santé

Laurent

Diabète de type 2 – aperçu : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Mieux connaître le déficit immunitaire pour bien l’éradiquer

Odile

Crevasses aux mains, quelles en sont les causes ?

Noah

La rhinoplastie ultrasonique : ce qu’il faut savoir sur l’intervention

Emmanuel

Diagnostic de l’ostéoporose : définition, cause, symptômes, traitement

Irene