Image default
Santé

La maladie de Basedow : définition, cause, symptômes, traitement

La maladie de Basedow est une affection auto-immune. Elle provoque une hyperthyroïdie, qui intervient lorsque la glande thyroïde produit trop d’hormones thyroïdiennes dans le corps. La maladie de Basedow représente la forme la plus courante d’hyperthyroïdie.

Si vous êtes atteint(e) de la maladie de Basedow, votre système immunitaire crée des anticorps appelés immunoglobulines stimulantes de la thyroïde, qui se lient aux cellules saines de la thyroïde. Cela peut entraîner une production excessive d’hormones thyroïdiennes.

Les hormones thyroïdiennes sont responsables de nombreux aspects du corps, telles que la fonction du système nerveux, le développement cérébral, la température du corps et d’autres éléments importants.

Sans traitement, l’hyperthyroïdie peut provoquer une perte de poids, la dépression, et une fatigue mentale ou physique.

Causes

Dans les affections auto-immunes telles que la maladie de Basedow, le système immunitaire se met à combattre les tissus sains et les cellules saines de votre corps. Bien que les scientifiques sachent que des individus peuvent hériter de la capacité de créer des anticorps contre leurs propres cellules saines, ils ne savent pas comment déterminer ce qui provoque cette affection ou qui va la développer.

Risques

On pense que l’hérédité, le stress, l’âge et le sexe peuvent contribuer au facteur de risque potentiel.

La maladie se manifeste généralement chez des personnes de moins de 40 ans. Votre risque augmente également si des membres de votre famille ont la maladie de Basedow. Les femmes sont cinq à dix fois plus susceptibles de développer la maladie que les hommes.

Toute affection auto-immune augmente également votre risque, tout comme les affections telles que la polyarthrite rhumatoïde, le vitiligo et le diabète de type 1.

Symptômes

La maladie de Basedow et l’hyperthyroïdie ont un grand nombre de symptômes en commun. Ces symptômes peuvent inclure :

  • des tremblements des mains
  • une perte de poids
  • une intolérance à la chaleur
  • une fatigue
  • une nervosité
  • une irritabilité
  • une faiblesse musculaire
  • un goitre (gonflement de la glande thyroïde)
  • une diarrhée ou une augmentation de la fréquence des selles
  • des troubles du sommeil

Un faible pourcentage de personnes atteintes de la maladie de Basedow présentent un rougissement et un épaississement de la peau dans la zone du tibia. Cette affection se nomme dermopathie basedowienne.

Un autre symptôme que vous pouvez ressentir est une ophtalmopathie basedowienne. Ceci intervient lorsque vos yeux semblent s’agrandir suite à une rétractation des paupières. Les yeux deviennent globuleux et sortent des orbites. On estime qu’environ 25 % des personnes qui développent la maladie de Basedow développent également une ophtalmopathie basedowienne.

Diagnostic

Votre médecin pourra exiger des analyses s’il soupçonne la maladie de Basedow. Si une personne quelconque de votre famille a la maladie de Basedow, votre médecin pourra fournir un diagnostic sur la base de vos antécédents médicaux associés à un examen physique. Un endocrinologue pourra examiner les analyses et établir un diagnostic sur cette affection.

Votre médecin pourra également exiger les analyses suivantes :

  • prises de sang
  • scintigraphie thyroïdienne
  • test de captation de l’iode radioactif
  • analyse de la TSH
  • analyse des TSI

Lorsque les résultats de ces analyses sont combinés, ils peuvent déterminer si vous êtes atteint(e) de la maladie de Basedow ou d’un autre type d’affection de la thyroïde.

Traitement

Les personnes atteintes de la maladie de Basedow peuvent obtenir les résultats souhaités avec un traitement. Il existe trois options :

  • les antithyroïdiens
  • la radiothérapie à l’iode
  • l’ablation de la thyroïde

Votre médecin pourra suggérer que vous utilisiez une ou plusieurs de ces options pour traiter votre maladie.

Les antithyroïdiens. Des antithyroïdiens, tels que le propylthiouracile ou le méthimazole, peuvent être prescrits. Des bêtabloquants peuvent également être utilisés pour aider à réduire les effets des symptômes jusqu’à ce que d’autres traitements commencent à fonctionner.

La radiothérapie à l’iode. Il s’agit de l’un des traitements les plus courants pour la maladie de Basedow, et il exige des doses de radiothérapie à l’iode 131.

L’ablation de la thyroïde. Bien que l’ablation chirurgicale de la thyroïde soit une option, elle est moins souvent utilisée. Les médecins peuvent choisir l’ablation chirurgicale de la thyroïde si les traitements précédents n’ont pas bien fonctionné, si l’on suspecte un cancer de la thyroïde ou si une femme enceinte ne peut pas prendre d’antithyroïdiens.

Lorsque l’ablation chirurgicale est nécessaire, les médecins peuvent retirer la glande thyroïde dans son intégralité pour éliminer le risque de récidive de l’hyperthyroïdie. Les personnes qui choisissent l’ablation chirurgicale auront besoin de prendre un traitement de substitution des hormones thyroïdiennes jusqu’à la fin de leur vie.

A lire aussi

Arthrite réactionnelle (syndrome oculo-urétro-synovial) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Quel est le meilleur moment pour aller dans un spa ?

Journal

Que savez-vous du système nerveux humain ?

administrateur

Postures anormales : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

3 raisons de vous rendre dans le centre dentaire de Cannes la Bocca

administrateur

Insuffisance aortique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene