Image default
Santé

Électrorétinographie : définition, cause, symptômes, traitement

L’électrorétinographie (ERG) est un examen qui mesure la réaction électrique des cellules photosensibles des yeux.

Ces cellules, les bâtonnets et les cônes, forment une partie de l’arrière de l’œil connue sous le nom de rétine. Il existe environ 120 millions de bâtonnets et de six à sept millions de cônes dans l’œil humain. Les cônes sont responsables de la sensibilité de l’œil à la couleur, et ils sont plus concentrés dans la macula. Les bâtonnets sont plus sensibles à la lumière que les cônes, mais pas à la couleur.

Objet

Le médecin peut réaliser une ERG pour déterminer si vous souffrez d’un trouble hérité ou acquis de la rétine, tel que :

  • la rétinite pigmentaire – maladie génétique provoquant une perte de la vision périphérique et nocturne ;
  • la dégénérescence maculaire – perte de vision causée par la mort des cellules dans la macula ;
  • rétinoblastome – cancer de la rétine ;
  • décollement rétinien – séparation de la rétine depuis l’arrière du globe oculaire ;
  • dystrophie des cônes et/ou bâtonnets – perte de la vision causée par une détérioration des cônes et/ou bâtonnets ;

Une ERG peut aussi servir à évaluer le besoin de chirurgie rétinienne ou d’autres types de chirurgie oculaire, comme le retrait de cataractes.

Test

Test

Le médecin vous demandera de vous allonger ou de vous asseoir confortablement. Il aura préalablement dilaté vos yeux à l’aide de gouttes en préparation à l’examen. Il mettra alors des gouttes anesthésiques qui engourdiront vos yeux.

Vos paupières seront tenues ouvertes par un appareil appelé un rétracteur. Cela permettra au médecin de placer soigneusement une petite électrode sur chaque œil. Les électrodes sont environ de la taille d’un verre de contact. Une autre électrode est fixée sur votre peau afin de servir de mise à la terre pour les faibles signaux électriques produits par la rétine.

Pendant l’enregistrement de l’ERG, on vous demandera d’observer une lumière clignotante. Le médecin réalisera cet examen dans une pièce bien éclairée, puis dans l’obscurité. L’électrode permet au médecin de mesurer la réaction électrique de votre rétine à la lumière. Les réactions enregistrées dans la pièce éclairée proviendront essentiellement des cônes dans votre rétine. Les réactions enregistrées dans l’obscurité proviendront essentiellement des bâtonnets.

Les données provenant des électrodes sont affichées sur un écran, où elles peuvent être enregistrées. Elles apparaissent sous forme de deux types d’ondes appelées ondes a et ondes b.

L’onde a est une onde positive qui provient essentiellement de la cornée de l’œil. Elle représente la déflection négative initiale d’un faisceau de lumière. L’onde b (déflection positive) la suit. Le tracé de l’amplitude de l’onde b révèle dans quelle mesure l’œil réagit à la lumière.

Résultats

Si vos résultats sont normaux, ils montreront les ondes d’un œil normal en réaction à chaque faisceau de lumière.

Résultats anormaux

Des résultats anormaux peuvent être liés aux facteurs suivants :

  • lésions artériosclérotiques de la rétine
  • rétinoschisis congénitale (division des couches de la rétine)
  • cécité nocturne congénitale
  • maladie de Horton
  • décollement rétinien
  • dystrophie des cônes et/ou bâtonnets
  • certains médicaments
  • carence en vitamine A
  • traumatisme

Risques

Aucun risque n’est associé à l’ERG. Vous ressentirez peut-être un léger inconfort pendant l’intervention. La mise en place de l’électrode peut parfois donner la même sensation que lorsque vous avez un cil logé dans l’œil. Vous pourrez avoir légèrement mal à l’œil pendant une brève période après l’examen.

Dans de très rares cas, l’examen peut provoquer une abrasion de la cornée. Si cela se produit, elle sera détectée rapidement et traitée facilement.

Si vous continuez à ressentir de l’inconfort après une ERG, contactez le médecin qui a réalisé l’examen.

Suivi

Évitez de vous frotter les yeux jusqu’à une heure après l’examen. Cela pourrait provoquer des lésions de la cornée, car vos yeux seront encore engourdis par l’anesthésique.

Le médecin discutera des résultats avec vous. Il pourra prescrire d’autres tests pour évaluer vos yeux. Si vous souffrez d’un trouble comme un détachement de la rétine ou un traumatisme rétinien, il faudra peut-être opérer.

D’autres maladies de la rétine peuvent être traitées par des médicaments.

A lire aussi

Comment comparer les mutuelles ?

Journal

Quelques astuces pour bien acheter un pèse personne impédancemètre

Ines

Pourquoi vouloir acheter une station météo chez soi ?

Laurent

L’huile essentielle de bois de Rose, alliée de l’hiver

Journal

La vérité sur le GMS et le syndrome du restaurant chinois

Irene

Trouble panique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene