Image default
Santé

Gonflement du pied, de la jambe et de la cheville : définition, cause, symptômes, traitement

Gonflement du pied, de la jambe et de la cheville (ou œdème périphérique) désigne une accumulation de fluide dans ces parties du corps. Cette accumulation de fluide n’est généralement pas douloureuse, à moins d’être due à un accident. Selon le centre médical de l’université du Maryland (University of Maryland Medical Center), ce gonflement est souvent plus apparent dans les parties inférieures du corps à cause de la gravité. (UMMC)

Ce type de gonflement affecte fréquemment les personnes âgées. S’il ne s’agit généralement pas d’un risque important pour la santé, il est essentiel de savoir quand consulter un médecin, ce gonflement étant susceptible de signaler un problème plus grave pour la santé.

Causes

Les causes potentielles de cette condition sont multiples. Il s’agit notamment de certaines conditions de style de vie ou de médicaments, par exemple :

  • une surcharge pondérale ;
  • le fait de se tenir debout pendant des durées prolongées ;
  • le fait de rester immobile pendant de longues durées (par exemple des voyages en voiture ou dans les transports aériens) ;
  • un traitement à base d’œstrogène ou de testostérone ;
  • un traitement par certains antidépresseurs (tricycliques ou inhibiteurs de la mono-amine-oxydase (IMAO)) ;
  • traitement par certains médicaments régulateurs de la tension artérielle ;
  • traitement à base de stéroïdes ;
  • médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

D’autres conditions médicales ou changements affectant l’organisme peuvent faire gonfler les jambes, les pieds et les chevilles. Il s’agit notamment :

  • de changements naturels au cours du cycle menstruel de la femme ;
  • de grossesse ;
  • de pré-éclampsie (condition entraînant de l’hypertension artérielle pendant la grossesse) ;
  • de présence d’un caillot de sang dans la jambe ;
  • d’une infection dans la région de la jambe ;
  • d’une insuffisance veineuse (lorsque les veines ne pompent pas bien le sang) ;
  • d’une lésion ;
  • d’une intervention chirurgicale récente dans la région pelvienne ;
  • d’une déficience d’un organe (en particulier le cœur, le foie, ou un rein) ;
  • d’une péricardite (gonflement de la membrane qui enveloppe le cœur) ;
  • d’un lymphœdème (condition entraînant des blocages du système lymphatique) ;
  • une cirrhose (cicatrisation du foie).

Soins à domicile

Soins à domicile

Plusieurs mesures peuvent être mises en œuvre à domicile si vos pieds, vos jambes et vos chevilles ont tendance à enfler régulièrement. Ces précautions peuvent soulager l’œdème, sinon éventuellement contribuer à le prévenir.

Essayez de mettre vos jambes en hauteur chaque fois que vous vous allongez, de manière à ce qu’elles soient au-dessus de votre cœur. Placez éventuellement un oreiller sous vos jambes pour plus de confort.

Vous pouvez également :

  • rester active/actif et veiller à bien exercer vos jambes ;
  • essayez de réduire votre consommation de sel ;
  • évitez d’utiliser des jarretières (ni élastiques serrés autour des jambes) ;
  • avoir un poids sain ;
  • acheter des chaussettes de contention ;
  • choisir des vêtements amples autour des cuisses ;
  • lors des voyages en avion, faites l’effort de vous mettre debout et de vous déplacer régulièrement.

Soins médicaux

Soins médicaux

Si un gonflement des extrémités inférieures peut résulter simplement du fait de se tenir debout trop longtemps, cela peut également signaler quelque chose de plus grave. Les informations suivantes fournissent des indications générales sur les cas où un gonflement doit être traité comme une urgence médicale et quand consulter impérativement un médecin.

Soins d’urgence

Si vous éprouvez l’un des symptômes suivants et que vous avez un pied, une jambe et une cheville enflée, appelez immédiatement les urgences :

  • une douleur, une sensation de compression ou d’écrasement de la cage thoracique ;
  • des vertiges ;
  • de la confusion ;
  • une sensation d’étourdissement ;
  • des difficultés respiratoires ou une suffocation.

Consultation du médecin

Si l’un des descriptifs suivants correspond à votre situation, prenez rendez-vous avec votre médecin de famille dans les meilleurs délais :

  • si votre œdème s’aggrave et que vous avez également une maladie cardiaque ou rénale ;
  • les zones enflées sont chaudes au toucher ;
  • les zones enflées sont rouges ;
  • la température de votre corps est supérieure à la normale ;
  • vous êtes enceinte et vous présentez un œdème grave ou subit ;
  • vous présentez de l’œdème dans les jambes et vous souffrez également d’une maladie du foie ;
  • vous avez suivi les conseils de soins à domicile, mais sans succès ;
  • votre œdème s’aggrave.

Soins médicaux: What to Expect

Soins médicaux

Lors de la consultation, le médecin va procéder à un examen physique et vous interroger sur vos symptômes. Tenez-vous prêt(e) à expliquer :

  • l’endroit où vous remarquez le gonflement ;
  • les moments de la journée où le gonflement s’aggrave ;
  • si vous présentez d’autres symptômes ;
  • si vous avez constaté que certains facteurs ont tendance à aggraver ou à soulager cet œdème.

Afin de faciliter le diagnostic de l’œdème, le médecin va éventuellement prescrire un ou plusieurs des examens suivants :

  • des analyses de sang ;
  • une radiographie ;
  • des analyses d’urine ;
  • un électrocardiogramme (ECG) afin d’évaluer le fonctionnement du cœur ;

S’il s’avère que votre œdème est dû à une condition de santé, votre médecin va commencer par traiter cette pathologie sous-jacente. Si la cause de votre gonflement n’a rien de grave ou qu’il est lié au style de vie, votre médecin va recommander les changements de style de vie mentionnés ci-dessus. Il ou elle pourra également vous conseiller de réduire votre consommation de sel.

Selon les instituts nationaux américains de la santé (National Institutes of Health), dans certains cas, les médecins vont prescrire des diurétiques pour contribuer à réduire l’œdème. Cependant, ces médicaments ont des effets secondaires. Ils sont utilisés uniquement si le traitement à domicile ne fonctionne pas. (NIH)

A lire aussi

L’ivresse expresse et la consommation occasionnelle d’alcool

Irene

C’est quoi la migraine ? (1 ère partie)

administrateur

Qu’est-ce que la chirurgie d’augmentation mammaire ?

Emmanuel

Quel est le rôle d’une aide-soignante à domicile ?

Journal

3 choses à savoir pour bien choisir votre tensiomètre

administrateur

Le lifting cervico facial pour rajeunir son visage

administrateur