Image default
Forme

S’entrainer en full body : une nécessité pour progresser

Notez cet article

La plupart des amateurs de musculation boudent les programmes en full body. De nombreux pratiquants évitent ce type d’entrainement parce qu’il nécessite une bonne endurance. Malgré tout, les spécialistes conseillent aux débutants d’essayer cette routine au bout de 6 mois de pratique. En effet, cette solution permet de développer la force musculaire et offre donc une meilleure courbe de progression.

Un entrainement en full body : la meilleure alternative pour progresser rapidement

Les novices ont une réelle préférence pour le split routine et ce choix est parfaitement compréhensible. Cette démarche consiste à travailler séparément quelques muscles en veillant à solliciter à chaque séance uniquement un des principaux groupes musculaires (pectoraux, dorsaux…). Ainsi, le pratiquant ressentira moins de fatigue et pourra attaquer sa journée dans les meilleures conditions. Malgré ces avantages, ce programme a une efficacité assez limitée. Dès la quatrième semaine, le corps s’habitue à l’effort et le gain de musculature sera limité même si on augmente ses charges.

Dans ce contexte, le pratiquant doit apporter quelques changements à son programme pour continuer à progresser. Si beaucoup décident d’intégrer des supersets à leurs routines, un entraînement full body sera plus conseillé. En plus de développer la condition physique en général, cette solution permet de se débarrasser du gras. En effet, on peut également réaliser des exercices de cardio-training au cours de sa séance. Ainsi, on sera en mesure d’avoir un

cœur en bonne santé. D’ailleurs, de meilleures performances cardiaques seront indispensables pour s’entrainer efficacement de cette façon.

Suivre un programme en full body : l’essentiel à savoir

Comme évoqué plus haut, cet entrainement requiert davantage d’endurance. Voilà pourquoi il n’est pas à la portée des débutants. Néanmoins, il est tout à fait possible de commencer d’une manière douce en limitant les charges qu’on augmentera progressivement au fil des séances. Cette méthode va favoriser la progression et permettra de s’habituer à l’intensité des exercices.

D’une manière générale, ce type de programme inclut généralement des séries de développé-couché, de squat et de rowing. Il s’agira de solliciter au moins deux grands groupes musculaires à chaque séance. Celle-ci durera entre 45 minutes et une heure. De quoi permettre à chacun d’accorder davantage de temps à ses occupations quotidiennes. Il faut dire que les pratiquants profitent de beaucoup de libertés dans le choix des exercices. Toutefois, il est crucial de suivre les conseils d’un coach expérimenté. Dans ce contexte, il est vivement recommandé d’adhérer à une salle de sport, comme la salle de sport Toulouse. En intégrant ces temples de bien-être, on pourra bénéficier d’un accompagnement individualisé. De même, on côtoiera des gens sympathiques qui livreront également leurs astuces pour progresser. Les avis d’une communauté seront aussi utiles pour choisir des compléments alimentaires. En effet, la prise de suppléments nutritifs sera nécessaire pour gagner de la musculature rapidement.

Related Articles

Comment entretenir sa forme pendant l’hiver ?

Laurent

Contre le stress : les méthodes naturelles qui vont vous faire un bien fou

Odile

Ce qu’il faut savoir sur le draineur minceur

Odile

Leave a Comment